Terry Gilliam

Terry Gilliam(1940)

A 22 ans, il entre dans la joyeuse équipe de la revue « Mad », spécialisée dans l’humour du non-sens iconoclaste. Ses dessins dans « Mad » puis dans « Help », lui valent une solide réputation de non-conformisme corrosif. Un an plus tard Help! dépose le bilan, Gilliam fait son service militaire, et part faire le tour de l’Europe, en visitant tour à tour l’Allemagne, l’Italie et la France. Il est repéré par René Goscinny, qui lui propose de participer au magasine Pilote. Quelques mois plus tard, Terry Gilliam rentre à New York.

En 1967, Terry Gilliam quitte les États-Unis et s’installe à Londres, comme dessinateur. Il y retrouve John Cleese, un ami rencontré à New York, qui l’introduit dans les milieux de la télévision britannique. Là, Terry Gilliam compose des sketches comiques, participe à la rédaction de scénarios, s’improvise acteur et dirige les séquences de téléfilms d’animation. Il devient l’ami d’un petit groupe de joyeux lurons, par ailleurs universitaires diplômés : Graham Chapman, Eric Iddle, Terry Jones, Michael Palin et John Cleese. Leurs goûts communs les conduiront à créer la fameuse équipe des Monty Python, qui connait un véritable triomphe avec l’émission « Monty Python Flying Circus« , de septembre 1969 à janvier 1974.

C’est un poème de Lewis Carroll qui lui fournira l’occasion de s’essayer seul à la réalisation, mais si Jabberwocky n’a pas le succès attendu par Gilliam, il démontre toutefois le style visionnaire de son auteur, que ne démentiront pas ses films suivants. Ainsi, Bandits, bandits, son second long métrage, confirme le talent du membre des Monty Python, et remporte un vif succès de bon augure.

Filmographie :
1975 – Monty Python, sacré Graal
1977 – Jabberwocky
1981 – Bandits, bandits (Time Bandits)
1983 – Monty Python, le sens de la vie
1985 – Brazil
1989 – Les Aventures du baron de Munchausen
1991 – Fisher King (The Fisher King)
1996 – L’Armée des 12 singes (Twelve Monkeys)
1998 – Las Vegas Parano (Fear and Loathing in Las Vegas)
2005 – Les Frères Grimm (The Brothers Grimm)
2006 – Tideland