Pierre Desproges

Pierre Desproges(1939-1988)

Célèbre pour son humour grinçant mis en valeur par une remarquable aisance littéraire, Desproges s’est notamment illustré sur des thèmes souvent évités. Comme il le disait lui-même : « On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde. » Ses traits d’humour révèlent généralement un personnage bon vivant, individualiste et anticonformiste, bien que sa prédilection pour les provocations destinées à prendre en permanence son public à contre-pied des positions convenues le rendent bien évidemment difficilement classable. Il n’hésite pas à s’attaquer aux sujets les plus sensibles avec une verve féroce.

quelques citations :

 L’intelligence, c’est le seul outil qui permet à l’homme de mesurer l’étendue de son malheur… l’intelligence c’est comme les parachutes, quand on en a pas, on s’écrase !

Il y a autant de savants innocents dans le monde qu’il y avait de paysans persuadés d’habiter près de l’usine Olida dans les faubourgs de Buchenwald

Donnez au Téléthon ! C’est toujours ça que les Restos du coeur n’auront pas !

Minute est un journal avantageux ; tenez, au lieu de vous emmerder à lire tout Sartre, vous achetez un exemplaire de Minute et pour moins de dix balles, vous avez à la fois la nausée et les mains sales !

La démocratie, c’est la victoire de Belmondo sur Fellini

J’ai un profond respect pour le mépris que j’ai des hommes

Il ne faut pas désespérer des imbéciles. Avec un peu d’entraînement, on peut arriver à en faire des militaires

L’embêtant dans la collaboration, c’est qu’il fallait dénoncer des juifs. C’est pas très joli comme occupation de dénoncer les juifs. Oui mais… dans la résistance, on dénonçait pas les juifs, mais fallait vivre avec !

Il y a plus d’humanité dans l’œil d’un chien quand il remue la queue que dans la queue de Le Pen quand il remue son œil

Plus cancéreux que moi, tumeur !

Noël au scanner, Pâques au cimetière !