Le Rouge et le Rouge

Les collages, minutieusement assemblés et ciselés au scalpel, n’illustrent pas le texte, ils lui font écho ou le texte fait écho aux images, on ne sait pas vraiment. Chaque poème de ce livre qu’il soit visuel ou écrit, dresse l’histoire du rouge, dévoilant tour à tour les contradictions, les beautés, les horreurs et les mystères de cette couleur.

Ce livre est issu de l’association de deux artistes

–  Herbot avec les images qu’il assemble pour en faire des collages, poèmes visuels surprenants ;
–  Luc Soriano avec les mots par lesquels l’auteur frappe, rapelle met en voix la mémoire d’une couleur que l’on voudrait faire taire ou tout du moins détourner…
Dans ce  livre  aux  allures  de  missel,  Herbot et  Soriano  se  confrontent  à  la  violence opérée  sur  les  hommes,  sur  la  condition  humaine et au final lorsqu’on referme cet ouvrage, l’on entend en écho les mots de Francis Ponge : « … Mais il est peut être une pose possible qui consiste à dénoncer à chaque instant cette tyrannie : je ne rebondirai jamais que dans la pose du révolutionnaire ou du poète »