Collectivement Seul

Du 1er au 31 mars 2020
Nouvelle expo au CEM
Hervé Laplace présente « Collectivement seul »
Exposition de collages et photomontages

Pour sa nouvelle exposition, Le CEM accueille Hervé Laplace. Artiste qui cultive le mystère et les pseudonymes, il joue à cache-cache avec les époques et les styles. Collagiste inclassable, il cite Prévert parmi ses références, pour mieux vous égarer dans un univers à la Huysmans tour un tour inquiétant, drolatique et baroque.

Fervent client des puces de Saint-Sernin où il puise dans de vieux grimoires du XIXe, la matière première de son œuvre, Hervé Laplace alias René Apallec alias Herbôt ou Jek a lancé à contre-courant sa machine à explorer le temps. C’est sur ordinateur qu’il a commencé à jouer avec les images, avant de jeter aux orties computers et palettes graphiques pour ne plus se colleter au virtuel qu’à la colle et au scalpel.
Si photomontages et collages constituent la trame de l’œuvre d’Hervé Laplace, musique, textes, planches et studios ont fait partie de sa vie passée. À 50 ans, c’est cette expérience, cette curiosité, cette sensibilité, ce regard aiguisé qui orientent ses recherches, définissent ses personnages et nourrissent sa création.

Le « Collectivement seul » regroupe des œuvres de Herbôt et de René Apallec
Herbôt est un collagiste poétique, drôle, voire un peu fou. Loin des logiciels, il découpe et créé des images en relief et en perspective. Des installations minutieuses créant univers féerique inspiré de Georges Méliès ou de Karel Zeman que l’on contemple avec émerveillement.
Fasciné par les collages du surréaliste Max Ernst, Hervé Laplace invente, René Apallec, personnage sombre. Un ancien infirmier des tranchées de 14-18 qui, en pied de nez aux horreurs de la guerre, découpe et recolle en défigurant les portraits des généraux dans la revue « l’Illustration ». La légende veut que ces planches retravaillées, qui n’avaient jamais été montrées auparavant, pour cause, soient découvertes en 2007 par Hervé Laplace dans un grenier toulousain. Depuis, elles ont été exposées en Angleterre, aux USA, en Espagne, en Belgique, en France à l’occasion de la commémoration du Centenaire 14-18 et en ce moment dans les Caraïbes.
Et puis maintenant, au CEM !


Exposition du 1er au 31 mars 2020
Vernissage le vendredi 6 mars à 18h30
Au CEM, 77 rue du 329e R.I. – 76620 Le Havre
Infos au 02 35 48 48 80
Exposition en entrée libre, le lundi de 18h à minuit, du mardi au vendredi de 14h à minuit, le mercredi de 9h à midi, le samedi de 14 à 19h et le dimanche de 14h30 à 19h.